Blog of my blood

Last week, I discovered that my blog (which I cherish greatly because it has been essential to sustain my soul and my sanity) had been hacked and that malicious code was injected in everyone of my 1500+ posts. It was causing a redirect that crippled the blog, preventing anyone to access it. According to my web host, it was caused by vulnerabilities in the previous version WordPress and, since it was not their fault, they didn’t help much beside offering a few suggestions.

I have removed the malicious script in the last hundred or so posts in order to make the blog functional enough to continue working on it. So, if you click on a link that redirect you to a weird place (or a blank page) you’ll know why.

I’ll try to find an automated way to removed the remaining malicious code or I’ll find some time to do it manually. For now, I’ve installed Wordfence to improve security but, obviously, the current hosting doesn’t have much security (and doesn’t care). Therefore I will eventually move the hosting to a better place (the best candidate seems to be wordpress.com, which offers more features and a better price).

To be continued…

[ Translate ]

Monthly notable news (w34-42)

On the home front, we had relatively nice weather. Warmer than usual, with some rain (remnants of “Nate”), until the seasonal temperature caught up to us to give our first freezing warning. Now, let me remember what happened in the last two months. So many stuff…

I had a terrible time at the job. I was asked to do something that was against the rules (and my ethics — we all know I am a stickler for the rules!). I voiced my objections but was ready to do the task nonetheless. Instead of praising my flexibility, I was told I was difficult to work with (that I might agree with but you should see what I have to deal with) and didn’t adapt well (not as fast as they can change their mind anyway — and, whatever we do, one cannot adapt to chaos). It was the culmination of all of what’s wrong with the place (the mismanagement, incompetence, utter inconsistencies [they flip-flop so much in their decision making sometimes that it’s a wonder they’re not flying!], and lack of respect). This incident was the straw that broke the camel’s back. I couldn’t take it anymore and it made me quite depressed for a while. Too much to my taste.

Lots of stuff was happening at the same time: the FFM, the preparation for the major (and expensive) repairs to the balcony and masonry at the back of the house so we needed to clear the backyard of all vegetation, etc. All this caused me a lot of stress (expressing itself with high blood pressure, digestion problems, rash, etc.). In the end, I was able to manage (finding something interesting enough to forget all those troubles). After all, we’re alive, there’s no imminent catastrophe chasing us and we have something to do to keep us busy (my writing, not this hateful job). Don’t worry, be happy! Easy to say…

I also changed my phone as Apple released lots of news stuff (some new hardware [iPhone 8, iPhone X, Apple Watch 3, Apple TV 4K, etc.] and many OS updates — some painful to implement, so I’ve spent lots of time back-uping hard-drives and re-installing everything)…

Despite all this, I was really on fire at the keyboard: I wrote many comments (on the opening of the Frederic-Back Park, on the FFM movies [Noise, Dear Etranger], a few capsule reviews (on  the latest Yoko Tsuno, Pline #2, Jackie and Samurai Gourmet) and two mangas (The life-changing manga of tidying up and Anne Frank’s Edu-Manga)–some posted at the Irresistibles: Yoko Tsuno #28 and Le journal de mon père), two essays (the second part of my piece on literary genres and an article on how I approach writing comments!) and I talked about Ishiguro getting the Nobel Prize and Rue de Sèvres publishing the last Taniguchi. Not bad, but there’s still so much to do! And, remembering  Daniel Keyes’ novel Flowers for Algernon, I cannot help myself in worrying that this welcomed lucidity of mind is only a fleeting perk…

In the news, it becomes clear that this will be an annus horribilis for the U.S. (and the world): not only Trump was unleashed onto the world (bent on unravelling everything good that Obama did and destroying the American democracy), but more disasters keep happening: an earthquake in Mexico, hurricanes Harvey (causing damages mostly in  Texas), Irma (in the Leeward Islands and Florida), Jose (again in the Leeward Islands) and Maria (in Puerto Rico), there was also a terrible shooting in Las Vegas, great fires in California, sex scandal in Hollywood (shocking!), etc. How comes some people still support this moron and deny climate changes is beyond my comprehension!

Despite all this, I still managed to stay acquainted with the affairs of the world and gathered about an hundred notable news & links — which I now share with you (in both french or english, slightly categorized, but in no particular order), after the jump.

[ Traduire ]

Continue reading

Backyard cleanup !

This is a (silent) time-lapse video filmed on October 1st and 2nd 2017 showing our fall backyard cleanup (again, thanks to Nest Cam). In preparation for major renovations in the backyard, it needed to be cleared. So we took all the flower pots to the front yard, trimmed the old vine, removed the overgrown morning glory and cut the rasberry stems. The next day, we also trimmed the tree, cleaned up the deck and removed the water hose. Here you have about eight hours of work in just three minute !

[ Traduire ]

L’art subtil du commentaire-critique

On me demande souvent quels sont les critères que j’utilise quand j’écris des critiques (reviews) de livres ou de films. En fait, j’utilise les même critères que j’ai développé au cours des années alors que j’écrivais des critiques d’abord pour Samizdat (un fanzine de science-fiction et fantastique québécois, 1987-1994) et, par la suite, pour Protoculture Addicts (un magazine sur la culture, le dessin animé et la bande-dessinée japonaise, 1987-2008). J’ai été rédacteur-en-chef pour ce dernier pendant plus d’une vingtaine d’années et ce sont ces même critères auxquels je demandais à mes collaborateurs d’adhérer. Je vais donc profiter de la présente occasion pour vous expliquer un peu comment je procède. Et je suggère à quiconque qui désire écrire des critiques de suivre ces quelques lignes directrices.

J’aimerais d’abord définir la critique comme étant un simple commentaire et non pas une critique analytique. Cette dernière cherche à étudier, en profondeur, les moindres aspects d’une oeuvre: les motivations des personnages, les choix narratifs, le message de l’auteur, etc. Une simple critique, quant à elle, n’est qu’un commentaire qui se veut ni objectif, ni constructif, ni négatif : c’est juste une opinion, un ressenti, que l’on exprime. On aime ou on aime pas, et on tente d’expliquer pourquoi, en décortiquant brièvement les impressions que l’oeuvre nous a laissé.

Je préfère d’ailleurs parler de “commentaire” et non de “critique” car ce dernier terme fait plus pompeux et peut aisément être confondu avec son cousin analytique. Un commentaire donne une impression plus modeste. On ne cherche pas a donner de leçon mais simplement à dire ce qu’on en pense. Dans le cas d’un livre, on pourrait parler de commentaire de lecture mais comme on peut commenter aussi des documents audio-visuels (des BD ou des manga, des films (vu au cinéma, en Dvd, ou Blu-ray), ou même de la musique (concert, CD)) je préfère m’en tenir simplement à “commentaire.” Bien sûr, l’approche sera un peu différente selon le type d’ouvrage  que l’on commente (livre, cinéma, musique).

Une autre question que j’entend parfois c’est “pourquoi se donner la peine de faire un commentaire” alors que l’on pourrait bien se contenter d’apprécier une oeuvre pour ce qu’elle est sans trop se poser de question. Je dois avouer que pour moi c’est plus une déformation professionnelle. J’ai écrit tellement de commentaires pour les publications pour lesquelles je travaillais que maintenant je ne peux pas m’empêcher d’analyser et de penser à ce que je ressens au fur et à mesure que je progresse dans le livre que je lis ou dans le film que je visionne. Et tant qu’à avoir des idées ou des opinions, pourquoi ne pas les partager? Car la raison fondamentale d’un commentaire c’est cela: partager ses coups de coeur (ou de foudre!), son amour (ou parfois son aversion) pour une oeuvre, ou simplement donner son opinion. Parfois, aussi, il s’agit de vouloir aider les autres à comprendre et à mieux apprécier une oeuvre ou, tout au moins, à partager la façon dont nous percevons une oeuvre (à travers le prisme de nos expériences personnelles, de notre savoir, de notre vécu). Si nous sommes passionné par un sujet, il est tout naturel de vouloir partager cette passion. Le lecteur (du commentaire) en fera bien ce qu’il veut…

[ Translate ]

Lire la suite après le saut de page >>

Continue reading

Jardin de vie

Hier après-midi, nous avons terminé notre promenade par une brève incursion au jardin botanique — qui était, comme d’habitude, plein de couleurs et bourdonnant de vie…

 

[ Translate ]

SaveSave

SaveSave

SaveSave

Exposition agricole


Cet après-midi nous avons visité une exposition agricole sur l’esplanade Sun Life du Parc Olympique, dans le cadre de la journée des portes ouvertes sur les fermes du Québec. De nombreux producteurs y présentaient leur cultures (lait, pomme, patate, grains, sirop d’érable, oeufs, miel, laine, légumes, etc.), services (centre équestre, agrotourisme, aide aux producteurs: AGC, UPA, etc.) et animaux (veaux, vaches, cochons, moutons, bison, chevaux, poney, âne, chèvres, canards, poules, poussins, paon, pigeons, lapins, et même poissons — tiens, je ne me souviens pas d’avoir vu de dinde ou dindon…). Il y avait aussi un marché public.

Cela nous a offert une promenade intéressante. Il n’y avait rien que je n’avais jamais vu mais c’est tout de même agréable de voir toute cette belle ménagerie en ville. Je crois que c’était surtout éducatif pour les enfants. J’ai bien aimé la démonstration de tonte de moutons… Dommage que l’événement ne dure qu’une journée…

Voir l’album photo sur Flickr :

Expo Agricole
 

[ Translate ]

SaveSave

La rentrée au Parc Frédéric-Back

Je me dirigeais au Parc Frédéric-Back pour prendre ma marche de santé journalière cet après-midi quand j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup d’activités. Je me suis alors rappelé qu’il y aurait au parc, tout les samedis de septembre, une programmation spéciales pour la rentrée: jeux et activités, épluchette de blé d’Inde, concerts, etc. La ville a mis le paquet puisqu’il y a même des navettes spéciales à partir des stations Jarry et Iberville pour amener les gens au parc! Voir les détails sur le site web du parc

J’en ai également profité pour poursuivre un petit jeu de chasse aux trésors: l’aspect narratif de l’oeuvre de mémoire Anamnèse 1+1 par Alain-Martin Richard (voir l’album photo sur Flickr) est composé de  trente larges pierres dispersées dans les différents sentiers du parc. Des images y sont sérigraphiées et des textes y sont gravés pour évoquer l’histoire du parc. Dès ma première visite, lors de l’inauguration, j’ai parcourru les sentiers du parc pour les localiser. Je n’en ai d’abord trouvé que la moitié, dispersées autour du belvédère central. Quelques jours plus tard, lors d’une seconde visite, j’en ai trouvé une dizaine de plus autour d’une des aires à pique-nique. J’espérais, aujourd’hui, trouver les autres. C’est comme une chasse aux Pokémons: il me les faut toutes (en photos)! Malheureusement, il m’en manque toujours trois! On verra la prochaine fois…

Si vous désirez exprimer des commentaires sur le parc, vous pouvez le faire avec un petit sondage en ligne. Ne manquez cependant pas de venir profiter des lieux, c’est fort agréable…

[ Translate ]

Parc Frédéric-Back


Samedi le 26 août, le Parc Frédéric-Back a été inauguré dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Un communiqué de presse de la ville nous décrit l’événement comme suit:

Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, a procédé aujourd’hui à l’inauguration du legs du parc Frédéric-Back, en présence de Mme Anie Samson, maire de l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et vice-présidente du comité exécutif,  et de représentants de la famille de M. Frédéric Back. L’œuvre d’art public Amnèse 1+1 de l’artiste Alain-Martin Richard, issue d’une démarche de médiation culturelle de deux ans entreprise auprès des citoyens du quartier, a également été dévoilée à cette occasion.

La cérémonie d’ouverture a débuté avec une performance par des artistes de la TOHU et a culminé avec la coupure du ruban traditionnel. Cela a été suivi par une procession d’artistes et de citoyens qui entrèrent pour la première fois dans le nouveau secteur du parc. La foule s’est ensuite dispersée au travers du parc pour y découvrir, au fil de sa promenade, les multiples points d’intérêt de ce nouveau parc. De nombreuses activités ludiques (manèges, dance, musique, ateliers de bricolage et de maquillage) et d’information (interprétation du site) étaient organisées pour occuper tant les petits que les grands. L’événement s’est terminé avec un concert donné par Akawui, un auteur-compositeur-interprète d’origine Chilienne. (Voir l’album photo que j’ai créé sur Flickr pour illustrer l’événement)

Parc Frédéric-Back
 

Le maire, M. Denis Coderre, a également inauguré Anamnèse 1+1, une oeuvre d’art public installée au sommet du belvédère centrale du secteur Boisé Est. Le premier volet de l’Oeuvre de Mémoire d’Alain-Martin Richard est constitué d’une sculpture en forme de conteneur ouvert sur lequel pousse un arbre. Composé de vingt-sept panneaux en aluminium, coulés à partir de ballots de tissu de récupération dont ils retiennent l’empreinte. L’oeuvre évoque le côté industriel du parc ainsi que son aspect de compostage et de récupération. Le second volet est narratif. Il est constitué d’un parcours de 30 larges pierres dispersées dans les différents sentiers du parc. Sur ces dalles de calcaire blanc, des images sont sérigraphiées et des textes gravés, évoquant l’histoire du parc. (Voir l’album photo que j’ai préparé pour illustrer cette oeuvre sur Flickr)

Oeuvre de mémoire
 

La création du Parc Frédéric-Back (anciennement la Carrière Miron, puis le Complexe Environnemental Saint-Michel) représente un ambitieux projet de réhabilitation environnemental. C’est un lieu unique, non seulement par son histoire, mais parce qu’il offrira ultimement aux citoyens cent-cinquante-trois hectares de verdure (ce qui a nécessité la transplantation de 78 arbres matures et la plantation de 2100 arbres, 8200 arbustes, 45,000 m2 de vivaces, graminés et herbacés — après tout c’est normal que l’on plante des arbres au Parc Frédéric-Back!). C’est un espace plus grand que le parc du Mont-Royal, ce qui en fera le “Central Park” de Montréal. La caractéristique particulière du parc est sans aucun doute ses fameuses sphères recouvrant les puits de captage de biogaz (qui par ailleurs sont phosphorescentes la nuit!).

Plan du site
 

Jusqu’à récemment, seule la voie polyvalente de 5,5 km ceinturant le parc était accessible au public. Ce week-end inaugure donc deux nouveaux secteurs qui ont été aménagés à l’occasion du 375e anniversaire de Montréal : le secteur Boisé Est (12.5 hectares, offrant des aires de pique-nique, des sentiers, des aires de repos et un belvédère à 360 degrés sur le point le plus haut du site, offrant ainsi une perspective sur le centre-ville et le Mont-Royal) et le secteur Papineau-Sud (5.2 hectares, offrant une aire de pique-nique, une aire de rencontre avec abri et mobilier urbain, une plaine de jeux libres et un belvédère sur le secteur du parc encore en cours d’aménagement). Deux autres secteurs ont également été réaménagés: le secteur Papineau Nord (1.3 hectares, entrées Lecocq, Louvain et Charton) et le secteur Iberville Sud (4.1 hectares, entrée Émile-Journault Est).

C’est un superbe parc, plein de sentiers de randonnée et de nature, et je suis fort heureux de sa présence. Je suis cependant très déçu qu’on ait tardé à ouvrir les nouveaux secteurs (préalablement annoncé pour le printemps, je trouve qu’une ouverture fin août soit un peu tard dans l’année — de nombreuses fleurs étaient déjà fanées…), que certains détails semblent avoir été oublié (certains des belvédères offrent encore un point de vue remarquablement… arboricole) et que l’ouverture complète ait été mainte fois reportée (d’abord annoncée pour 2020, puis 2023, maintenant il semble que ce sera pour 2025!). Toutefois, heureuse surprise, j’ai appris que l’ouverture sera échelonnée sur plusieurs années: les secteurs d’Iberville et du Cirque du Soleil ouvriront au printemps 2019, ceux des Plaines et du Boisé central à l’automne 2021, puis finalement les secteurs ouest longeant Papineau à l’automne 2023. Si tout va bien, le Parc devrait donc être complété en 2025.

Mais pour l’instant, on ne manquera pas de profiter des secteurs existants!

Ce qu’en disent les média:

[ Translate ]

SaveSave

SaveSave

Monthly notable news (w26-33)

On the domestic front, in the last month or so, the condition were still rather horrible at work: it was way too hot (ventilation is working but there’s absolutely no air conditioning so we regularly work at temperature of 28~33 ? including the humidex — 23~25 ? with 45%~55% humidity) and we are still running like crazy… Therefore, most of the time, I come back home totally exhausted.

When I was not busy chasing quotes for the balcony and masonry repairs on the duplex, I was taking care of the stray cats, but this year’s cat saga has finally concluded: the two females have been sterilized & released and their kittens have been adopted through a good samaritan shelter. Despite all this (and maybe thanks to the omega 3 supplement I am taking? Nah…) I wrote much more than the previous months (many capsule reviews including commentaries on the Ghost in the Shell and Valerian live-action movies, as well as the superb Pline manga)  and I also started contributing to the Irrésistibles blog (with a version of my commentaries on Animeland #214 & #215, dBD #115, Pline #1, and the movie Silence).

In the news, everything was about the Trump circus. I was literally consumed by the news of this train wreck in the making, like watching an accident where you know you shouldn’t but just can’t turn you gaze from it. So we’ve spent countless hours watching news reports on MSNBC (mainly Rachel Maddow and Lawrence O’Donnell shows) about the latest trump scandals — and there’s a new one almost every day! It never stops: the Buzzfeed Russian “dossier” (Wikipedia, document), the possible election tempering collusion and financial involvement with Russia, the healthcare repeal & replace disaster, the sabre-rattling with North Korea and, finally, the controversial comments following the Charlottesville violence contributing to inflame the supremacist and racist agenda! When will the republicans realize they have bet on the wrong horse and decide to put him out of his misery? I can’t believe it has gone this far…

I have also watched today’s partial eclipse of the sun (58%) on TV and with my own eyes (using a home-made filter) but, unfortunately, I was not able to take any respectable pictures (by lack of preparation and appropriate equipment). But, at least, the weather was cooperating and I was able to see it. The next opportunities for such event will be June 10 2021 (partial at 85%), October 14 2023 (partial at 29%) and on April 8 2024 (a total solar eclipse!).

As always, I tried to remain acquainted with the affairs of the world and gathered oven an hundred notable news & links — which I share with you (in both french or english, and roughly separated in a few categories of interest), after the jump.

[ Traduire ]

Continue reading

Souvenir des chatons

Voici un petit souvenir des chatons avant qu’ils soient pris en charge par le refuge qui s’occupera de leur adoption…

[ Translate ]